Culture › Musique

Yannick Noah brise les « Frontières » dans son nouvel album

Le chanteur fait la part belle à la lutte pour les droits civiques et à l’immigration

Depuis ce lundi 23 août, les mélomanes se l’arrachent. Certains en avaient déjà entendu parler, d’autres pas. Mais peu importe, c’est quand même Yannick Noah ! Artiste engagé, citoyen du monde, Yannick Noah s’est paré de ses plus humaines tenues pour cet autre album. Le huitième de sa carrière de chanteur. « Frontières », le titre parle ! Et nous rappelle un certains « Ouvrez les frontières » de l’ivoirien Tiken Jah Fakoly. La quête de l’universalité, lutte contre l’immigration sont quelques uns des thèmes que Yannick Noah évoque dans son album. « Frontières » parce qu’il n’y a pas de frontières expliquait-il déjà à la mi-juillet sur RTL, lui qui vient à peine d’être élu pour la sixième fois d’affilé, personnalité préférée des français.

Ce fait, il ne l’ignore pas, et le rend d’ailleurs très bien aux français. C’est ainsi qu’il ouvre son disque par une déclaration d’amour à la France et particulièrement à Paris, ce à travers Ma pomme. Dans ce titre, le chanteur vante par exemple le multi-culturalisme de la ville. Ni Douala, ni Paris, mais là-bas je suis chez moi aussi, s’exclame ainsi le chanteur d’origine franco-camerounaise dans cette chanson. C’est une ville qui est vraiment stimulante. C’est la force de tous ces gens qui fait que c’est une ville extraordinaire explique t-il. Sa recherche d’une universalité, le chanteur la proclame dans le titre éponyme, où il parle d’un monde qui n’existe pas, un monde où les frontières ne diviseraient pas. « Frontières » évoque aussi l’immigration mexicaine aux Etats-Unis à travers le titre Dans le Rio Grande et le respect des droits civiques dans Angela, en référence à Angela Davis, une fervente militante des droits civiques des Noirs américains. De cette militante à Barack Obama, en passant par Martin Luther King, l’ancien tennisman multiplie les références à des figures américaines et chante de temps en temps en anglais, comme pour faire une dédicace aux Etats-Unis, pays qui l’adopte depuis 2008. Avec ses quatorze titres, ce nouvel opus parait ainsi quatre ans après « Charango », disque de diamant avec 1,3 millions de disques vendus.

Bientôt le stade de France
Ce nouvel album arrive quelques jours seulement après « Yannick Noah, Carceral tour 2010 », une tournée qui a conduit le chanteur dans plusieurs prisons de France. Il entamera une nouvelle tournée française d’environ quarante escales dès le début de l’année prochaine, mais avant, Yannick Noah donnera un premier concert au stade de France le 25 septembre prochain. Sa dernière tournée avait attiré plus d’un million de spectateurs, et il espère en faire pareil, voire mieux. Je suis excité par le fait de jouer devant autant de monde. C’est un gros challenge mais je me prépare, je me suis préparé, j’ai encore un bon mois et je n’en peux plus d’attendre a-t-il déclaré au 20 heures de TF1 le dimanche 22 août.

« Frontières », le nouvel album de Yannick Noah
ptitblog.net)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé