› Eco et Business

Yaoundé: 80.000 habitants prochainement raccordés au réseau d’eau potable

C’est suite à la construction de près de 131 kilomètres de réseau et canalisations. L’extension du réseau apportera 35.000 m3 d’eau supplémentaires dans la ville

Dans les deux prochains mois, 80 mille habitants de Yaoundé pourront avoir accès à l’eau potable, a appris, jeudi, Anadolu de source officielle.

C’est suite à la construction de près de 131 kilomètres de réseau et canalisations dans la capitale politique du Cameroun, afin d’améliorer l’accès à l’eau potable des populations.

«Il s’agit de branchements sociaux subventionnés à la fois par les bailleurs de fonds et le gouvernement camerounais», a indiqué à la presse Jean William Sollo, directeur général de la Cameron water utilities corporation (CAMWATER), l’entreprise camerounaise chargée de l’extension du réseau en eau potable.

Ainsi, les populations qui solliciteront un branchement pour l’accès à l’eau potable ne paieront que 10% de la somme exigible. Le reste du montant nécessaire est supporté à la fois par un financement de la Banque Mondiale et par le gouvernement camerounais. Le coût total de ce projet d’extension du réseau d’accès à l’eau potable est de quatre milliards de Francs Cfa (6,9 millions USD).

Le coût d’un branchement d’un domicile aux infrastructures d’accès à l’eau potable n’est pas standardisé. Il dépend de plusieurs facteurs, à l’exemple de la distance pour atteindre le point d’accès le plus proche, l’étendue du branchement ou encore la capacité sollicitée par le ménage, a expliqué la même source.

L’extension du réseau d’ eau potable dans la ville de Yaoundé apportera 35 mille mètres cube d’eau supplémentaire dans la ville.

Toutefois, cette extension ne permettra pas de résorber le déficit d’ eau potable que connait la capitale politique du Cameroun. En effet, la ville de Yaoundé a besoin de 185 000 mètres cube d’eau par jour. Les installations actuelles n’apportent que 100 000 mètres cube. Avec l’apport des 35 milles mètres cube d’eau supplémentaires, il y aura encore un déficit de 50 mille mètres cube d’eau par jour.

«La ville de Yaoundé s’étend de jour en jour et de manière parfois anarchique. Les services de la Camwater sont dans l’obligation de suivre cette évolution pour que les populations puissent voir leurs conditions de vie s’améliorer», rassure cependant Jean William Sollo, le directeur général de Camwater.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé