› Eco et Business

Yaoundé-Bafoussam: premier vol réussi pour Camair-co

Parmi les passagers à bord de l’aéronef le 14 octobre 2016, le ministre des Transports et plusieurs membres du gouvernement

Parmi les passagers à bord de l’aéronef de Camair-co, le ministre des Transports et plusieurs membres du gouvernent. Désormais, les Camerounais feront le trajet entre Yaoundé et Bafoussam en 40 minutes, comme l’a promis la Camair-co. Vendredi 14 octobre 2016, le tarmac de l’aéroport de Bafoussam-Bamougoum a vu atterrir le MA 60 de Camair-co. Montant à débourser pour un aller et retour, au moins 30 000 Fcfa.

En attendant les réactions de voyageurs, les autorités de la ville de Bafoussam, ne cachent pas leur satisfaction face à ce geste. Pour le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Bafoussam (Cub) Emmanuel Zete, le rétablissement des vols vers la capitale de la région de l’Ouest témoigne de l’attention particulière de la part des pouvoirs publics. Une situation qu’il qualifie de « véritable aubaine », car elle facilitera le transit entre la région de l’Ouest et les villes de Yaoundé et Douala.

Chez les gardiens de la tradition, le sentiment est le même. Les chefs traditionnels, pour manifester leur joie face à cet évènement ont d’ailleurs massivement répondu présents. Le chef supérieur Baleng, a salué la parole tenue du président Paul Biya. Il se souvient que dans un de ses discours le chef de l’État avait annoncé que le développement du Cameroun passera par la région des grassfield. Il affirmait alors « Le Cameroun se fera par l’Ouest ou ne se fera pas ». Aujourd’hui le chef supérieur Baleng affirme avoir vu les paroles du président de la République se concrétiser.

Camair-co redonnera encore du sourire aux populations camerounaises. Comme l’a annoncé le ministre des transports pendant son discours, le chef de l’Etat a engagé une somme de 60 milliards de Fcfa pour financer le plan d’investissement de la compagnie. À cette date, il a déjà disposé la somme de 30 milliards pour l’entame du projet.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé