› Eco et Business

Yaoundé-Cameroun: la Magzi remet de l’ordre à Mvan et Nsam

Le directeur général de la structChristol Georges Manon, a rencontré les populations riveraines afin d’évoquer les différends qui les opposent

Mettre fin à tous les différends. Telle est la raison qui a poussé le directeur général de la Magzi, Christol Georges Manon, à rencontrer les populations des quartiers Mvan et Nsam mardi, 05 janvier 2015.

Au cours des échanges le directeur de la structure citée a évoqué les différends qui les opposent sur le site de la zone industrielle de 316 hectares au Sud de la ville de Yaoundé. Rappelant les bienfaits d’une cohabitation harmonieuse, Christol Georges Manon a recommandé le respect des terres de la Magzi.

Sur le terrain la structure fait face à l’occupation illégale de ses terres par les populations desdits quartiers et aux coûts élevés de l’aménagement des zones industrielles du fait des tarifs de vente en hausse des terrains. La Magzi est également confronté aux actes de vandalisme perpétrés sur le réseau électrique de sa zone.

Pour réussir à réaliser le contrat-plan de 2013-2015, la structure en charge de l’aménagement des zones industrielles, envisage récupérer ses terres perdues et les transformer en zones « attractives ». Elle est aussi résolue à aménager les 40 hectares annoncés dans la zone industrielle située entre les quartiers Man et Nsam.

Au Cameroun, 1075 hectares de terres portent actuellement des zones industrielles, Ils sont répartis dans sept régions, notamment l’Adamaoua, le Centre, le Littoral, le Nord-Ouest, le Sud-Ouest, l’Ouest et le Nord.


Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé