Société › Société

Yaoundé: Des personnes âgées bloquent les rues de la capitale

Elles protestent contre le non-paiement de leurs droits et se disent abusées par les banques et le gouvernement

Environ 4000 personnes du troisième âge ont bloqué l’axe principal qui passe par la radio nationale, le ministère des relations extérieures et certaines banques dans la ville de Yaoundé. Elles manifestent leur colère et proteste contre le non règlement de leurs droits tel que promis dans un décret du président de la République. C’est à grand coup de propagande que les médias officiels ont annoncé le début vendredi 13 septembre, le règlement des primes de reconversions promises aux employés des ex sociétés d’Etat victimes de liquidation. A leur arrivée devant les guichets de banque, lundi, 16 septembre, dans la matinée, les bénéficiaires ou leurs ayants droit (pour ceux qui sont décédés) ont reçu un discours différent de celui des banques. «Les gens ci veulent nous tuer. Vendredi lorsque nous avons signé les documents il était question que nous recevions trois mois de prime de reconversion. Nous venons à la banque, maintenant, ils disent que nous devons seulement toucher un demi-mois, et l’autre nous toucheront plus tard. Pour ma part, ce demi mois représente 50 000 FCFA, je viens de Garoua, comment je vais faire», explique un des protestataires. Pire, les banques sont accusées d’avoir cherché à profiter de la situation. Elles auraient proposé aux bénéficiaires de se faire ouvrir des comptes bancaires. « A la banque (noms volontairement omis), on m’a dit que si j’ouvre le compte, je retire la première partie gratuitement et que le reste, ils vont me garder cela, je reviendrai plus tard. Mon argent c’est combien jusqu’à j’ouvre un compte», s’interroge un autre protestataire?

Interrogé sur le sujet, les agents de banque qui ont accepté de donner des explications, ont eu des versions divergentes. Certains ont fait savoir qu’ils avaient reçu l’argent à moitié et l’ordre du gouvernement de débuter les règlements. D’autres disent avoir reçu moins d’argent par rapport aux listes et ont été obligés d’improviser. Au final aucun responsable n’accepté de se prononcer. L’encourt total du règlement de ces primes de reconversion est de 6 milliards de FCFA. Les observateurs s’interrogent sur la volonté du gouvernement de régler ce problème. Lors des manifestations devant le ministère des Finances, des groupes de ces personnels ont souvent accusé les liquidateurs d’avoir manipulé et gonflé abusivement les listes en introduisant les noms de travailleurs fictifs. Arrivé à Yaoundé depuis dimanche sans prise en charge, François Scala accuse ceux-ci d’être à l’origine des longs retards de paiement de leurs droits. Mardi 17 septembre dans la matinée, ils étaient encore nombreux à attendre, mais résolus de ne pas rentrer si leur problème ne trouvait pas de solution.

Les personnes âgées dans les rues
investiraucameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut