› Eco et Business

Yaoundé et Douala ne font pas partie des villes les plus chères au monde

Dans le classement 2014 de ECA International, concernant l’Afrique, on retrouve Libreville, Pointe Noire, Brazzaville, Luanda, Abidjan et Lagos

Aucune ville du Cameroun ne figure dans le classement 2014 des villes les plus chères au monde pour les expatriés. Il faut plutôt voir chez d’autres voisins de la CEMAC. La capitale gabonaise, Libreville, qui était la 30ème ville la plus chère au monde en 2013, a progressé au 14ème rang (4ème en Afrique), selon le dernier rapport publié par le cabinet de consulting ECA international. Pour les auteurs de ce classement, la position de Libreville est à rechercher du côté des coûts de la vie, notamment les importations telles que l’alimentation avec les épiceries, les produits laitiers, le poisson, les fruits et les légumes frais.

Au niveau africain, si la capitale gabonaise est moins chère que Luanda (3e), Juba (10e), et Brazzaville (12e), elle est plus onéreuse que bien d’autres villes comme Dakar (33e) ou Lagos (45e), perçue comme la citée la moins chère d’Afrique par les expatriés. Le classement établi par ECA International se base sur un panier de biens et services couramment utilisés par les expatriés, qui comprend les dépenses liées aux produits alimentaires basiques comme l’alcool ou le tabac, et les dépenses générales (habillement, appareils électriques).

ECA International fournit chaque année une base de données à quelque 1.500 entreprises pour les aider à déterminer les primes relatives au coût de la vie qu’elles versent à leurs salariés expatriés.

La ville de Yaoundé n’est pas citée dans le classement 2014 de ECA International
africavolontour.com)/n



L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé