Société › Faits divers

Yaoundé : il tue ses trois enfants et se réfugie dans une ambassade

©Droits réservés

Les mobiles de l’infanticide commis  au quartier Kondengui, restent un mystère. 

Trois corps ont été retrouvés en état de décomposition le mercredi 01er novembre 2017 dans un domicile privé du quartier Kondengui à Yaoundé. Les enfants, âgés de 13, 6 et 3 ans, auraient été étranglés puis poignardés par leur père, qui a ensuite trouvé refuge dans une ambassade de la ville de Yaoundé.

Les mobiles de ces meurtres restent un mystère pour le moment. Mais, d’après les premières informations, le présumé meurtrier vivait en Suisse depuis 20 ans et aurait récemment décidé  de rentrer s’installer au Cameroun avec sa famille. Le vendredi 27 octobre, le père de famille aurait décidé de congédier la femme de ménage en rassurant pouvoir s’occuper des enfants tout seul, leur mère étant en déplacement en Suisse pour terminer le déménagement. Il aurait d’ailleurs prétexté un déplacement sur Douala pour convaincre son employée de ne pas se présenter chez lui.

C’est ce même vendredi 27 octobre 2017 que le père de famille aurait étranglé puis poignardé ses trois enfants.  Pendant trois jours, le domicile de la famille reste fermé. Le mardi 31 octobre, le présumé assassin sort se balader dans le quartier, et passe même le bonjour à ses voisins. Personne ne se doute de rien. Mais tout le monde est surpris de voir débarquer la police dans le quartier, dans la soirée du mercredi 01er novembre. En fait, la police a été prévenue par une ambassade dans laquelle le père de famille est parti trouver refuge. Il y aurait avoué son forfait.


Une enquête a été ouverte pour découvrir les motifs du meurtre.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut