Santé › Actualité

« Youth on the move » rentre en gare après Garoua et Pitoa

La caravane de sensibilisation et de prévention contre le VIH initiée par l’Association Camerounaise pour le Marketing Social s’est achevée le 06 décembre au lycée de Pitoa

Au Cameroun, le SIDA frappe encore de nombreux jeunes. Les chiffres et les analyses des experts montrent que la jeunesse est davantage touchée par cette pandémie et constitue la tranche la plus vulnérable au sein de la population camerounaise. Les chiffres qui le démontrent sont alarmants. En effet, bien que la prévalence du VIH soit passée de 5,5% à 4,3% dans la population générale selon les résultats de la dernière Enquête de Démographie et de Santé (EDS IV), les adolescents et les jeunes continuent de payer encore un lourd tribut face à la maladie. Le taux de prévalence chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans est estimé à 3,4%. Il demeure encore très élevé chez les filles, du fait de nombreux facteurs de vulnérabilité individuels et contextuels, qui doivent être examinés de façon spécifique en ce qui concerne cette cible. En plus du VIH, les jeunes sont également exposés à d’autres risques qui les empêchent très souvent de poursuivre normalement leurs études : grossesses précoces, viols, IST, traumatismes dus aux relations sexuelles avec des personnes plus âgées, etc.

Pour lutter efficacement contre le VIH et aider à atteindre l’objectif zéro, l’ACMS à travers son projet 100% Jeune, a décidé de passer à l’action en organisant dans les établissements d’enseignements secondaires de Garoua et Pitoa une caravane de sensibilisation dénommée  »Youth on the move », avec le concours de ses partenaires au Nord qui sont l’UNFPA, VSO et le Réseau des Artistes Hip Hop du Septentrion. Au Collège Moderne de la Bénoué, au Lycée Classique et Moderne de Garoua, au Lycée Technique de Maroua ou encore au Lycée de Pitoa, les pairs éducateurs de la caravane  »Youth on the Move » ont diffusé des messages en direction des jeunes pour encourager l’adoption de comportements qui limitent l’infection au VIH, réduire la stigmatisation et la discrimination des PVVIH, et encourager les jeunes à connaître leur statut sérologique. Un dépistage volontaire et gratuit du VIH a été organisé à cet effet au Lycée Technique de Marouaré le mercredi 28 novembre ainsi qu’au Lycée de Pitoa le mercredi 05 décembre 2012 en direction non seulement des élèves mais également des enseignants. Lors de chacune de leur escale, les caravaniers ont réussi à susciter l’adhésion massive des jeunes, cela à travers des sketches, des jeux concours et les shows des artistes conviés pour accompagner l’évènement.

Pour les promoteurs de l’activité, l’objectif général de la caravane  »Youth on the move » était de faciliter l’accès à l’information sur la santé reproductive et encourager la connaissance du statut sérologique auprès des jeunes à travers l’organisation des tests de dépistage gratuit et anonyme du VIH. Et au terme de cette première édition clôturée le 06 décembre à Pitoa, plus de 300 jeunes ont été dépistés et ont retiré leur résultat, près de 1000 jeunes ont été sensibilisés lors des causeries éducatives dans les établissements sillonnés. On note par ailleurs que plusieurs artistes locaux ont associé leur nom et leurs images au projet en prestant lors des différentes animations de masse. Rendez-vous en 2013 pour la seconde édition.

Séance d’information des jeunes élèves aux risques du Sida
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé