› Eco et Business

Zurich-Cameroun: Swiss International confirme la suspension de son trafic

La compagnie de transport aérien a confirmé la suspension de ses vols au départ et en direction du Cameroun, la situation des employés au sol locaux est incertaine

Suspension des vols Swiss International confirmée
Un responsable de la compagnie de transport aérien Swiss International, a confirmé mardi 29 novembre 2011, la suspension des vols de ses avions, entre Zurich la capitale suisse et les villes camerounaises de Douala (capitale économique) et de Yaoundé (capital politique). C’est vrai, Swiss va se retirer de l’exploitation de ses lignes entre Zurich et le Cameroun, d’ici l’été prochain, a fait savoir Sonja Ptassek le responsable des relations avec les médias auprès de cette compagnie. En réalité, des sources concordantes ont fait part de ce que les vols Swiss pourraient être suspendus dès le 22 mars 2012. Les responsables de la compagnie ne sont pas étalés sur les raison de ce choix opérationnel. Sonja Ptassek a parlé des «raisons commerciales». Dans les commentaires des personnes proches du milieu du transport aérien, on apprend cependant, que la compagnie qui appartient au groupe Lufthansa subirait le choix d’une nouvelle politique commerciale. Les dirigeants du groupe qui intègre l’allemande Lufthansa, la belge Brussels et la suisse Swiss International (Pour celles connues au Cameroun), auraient décidé de rationaliser certaines de leurs destinations, notamment en Afrique. Il y a quelques temps et après avoir déjà réévalué à la baisse les perspectives de croissance à 4% pour l’horaire d’hiver (Décembre 2011) de Lufthansa, le groupe a une fois encore abaissé ses prévisions de croissance de 9% à 3% pour le secteur des passagers en 2012 dans le monde.

Situation incertaines pour les employés
C’est à la lecture du rapport d’activité du groupe, qu’on peut mieux expliquer ses décisions managériales. Entre Janvier et septembre 2011, il ressort en que l’Afrique et le Moyen-Orient ont fourni un peu près de 4 000 passagers, loin derrière la destination Asie/pacifique, l’Amérique et l’Europe. D’un autre côté, Lufthansa Group a acquis de nouveaux appareils, ce qui a plombé ses finances d’une part. D’un autre côté, il a annoncé vouloir privilégier l’ouverture de nouvelles lignes en Chine. Il est effectivement envisagé la création d’une liaison entre Frankfort et les villes chinoises de Shenyang et Quingdao, avec des vols d’une capacité de 206 places, dès le 26 mars 2012, soit quatre jours après la suspension de ses vols Swiss au Cameroun. Pour les passagers cependant de choses devraient changer. Les responsables de Swiss assurent que le service clientèle se poursuivra à travers la compagnie s ur Brussels. Swiss continuera d’offrir ses services à destination du Cameroun, grâce à une entente avec la compagnie Brussels, qui pourra poursuivre le transport des passagers sur cette ligne, a confié Sonja Ptassek. La situation est moins claire pour les employés au sol de la compagnie. Ils sont plusieurs entre Douala et Yaoundé à travailler pour la compagnie au Cameroun. Les employés locaux qui travaillent au service de Swiss vont arrêter eux aussi, nous sommes en train de voir comment cela peut être géré de manière à intégrer certains au sein du groupe Lufthansa a confié Sonja Ptassek. Le départ de cette compagnie du Cameroun sera aussi une perte pour des restaurants de Yaoundé et l’Hôtel Hilton, où le personnel navigant de la compagnie en escale dans la capitale du pays se restaurait et se logeait.

La compagnie suisse s’en va du Cameroun
americas-fr.com/)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé